République Algérienne Démocratique et Populaire.
Ministère de l'Industrie et des Mines.
الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية
وزارة الصناعة و المناجم

 

Apprentissage et formation aux métiers de l’automobile – JTSV

Apprentissage et formation aux métiers de l’automobile

Apprentissage et formation aux métiers de l’automobile

L’industrie de sous-traitance, un secteur pourvoyeur d’emplois

Avec la montée en puissance de plusieurs projets d’installation d’unités de montage de véhicules et le processus d’intégration des composants produits localement enclenché pour le développement d’un tissus de sous-traitants locaux ou en partenariat avec des équipementiers, comme il est déjà porté par un cadre légal incitatif, va faire exploser les offres d’emplois, sachant que le secteur industriel automobile est pourvoyeur de postes d’emplois pouvant atteindre le million.

En effet, pour que toutes ces industries puissent réussir leur processus d’intégration à court terme, à horizon cinq ans, où elles devaient le porter à 45% , le ministère de l’industrie a mis en place les mécanismes nécessaires pour le développement d’une industrie de la sous-traitance.

Mais l’intégration des composants à produire en Algérie, nécessite une main d’œuvre spécialisée et qualifiée aux différents métiers de l’automobile pour faire face à la compétitivité qui règne dans le monde.

En amont, le ministère de la formation professionnelle, a lancé de nouvelles filières dans les métiers de l’automobile introduites dans les différents centres de formation professionnelle de la région de l’ouest qui abrite la majorité des constructeurs ou plusieurs instituts et centre de formation professionnelle sont actuellement concentrés sur cette demande, on notera, l’institut national supérieur de la formation professionnelle (INFSP) d’Arzew, qui est assigné d’une nouvelle mission de lancer des programmes de formation des promotions dans la filière automobile, que ce soit de la maintenance ou de la production mécanique.

Il y a lieu de rappeler qu’en décembre 2017, une convention de partenariat relative à la création de filières de formation d’excellence des métiers de l’énergie, de l’électricité et des automatismes industriels à été signé à l’issue de la 4ème session du Comité intergouvernemental de haut niveau à Paris.

Dans cette optique, une déclaration d’intention a été signée par le Groupe PSA-Peugeot, le ministère algérien de la Formation et de l’Enseignement professionnels et le ministère français de l’Education nationale, portant création, à Oran, d’un centre de formation pour les métiers de l’automobile.

Le Fnac, de son coté , s’active au développement de l’apprentissage et la formation continue, il a signé sa 11e convention de financement avec l’association des constructeurs automobile.

Partager cette publication